JE SUIS GAVÉ
Du 17 février au 23 février
JE SUIS GAVÉ
Un film simple et drôle, sur l'indécence du partage des richesses.




durée : 2'17

"T'aurais découpé ça comment toi ?"

Je suis gavé répond à un appel à projets du concours annuel du festival Nikon, dont la ligne était cette année, à l’occasion de la 10e édition, d’illustrer le thème du partage. Et tout cela en 2 minutes 20 !
Le jeune réalisateur Martin Darondeau s’en est tenu à ces exigences et, fidèle, a convié à l’image trois comédiens qu’il avait déjà filmés : Philippe Berodot (le représentant syndical), Philippe du Janerand (le représentant des actionnaires) et Nicolas Martinez (le PDG).
Une réflexion sociale et politique nourrit le scénario de cette comédie courte. Les trois hommes représentent, au sein de notre société, des rapports de force entre les visions du travail et du partage des richesses. Plus largement, les deux parties du film, en miroir, reflètent la vie en collectivité et divers positionnements philosophiques. Une fiction tout juste achevée qui tombe à pic, au moment où la France est traversée par le mouvement des Gilets jaunes et par les revendications sur le régime des retraites, en plein questionnement.
Visiblement fasciné par les questions d’argent, de profit et de groupe, Martin Darondeau avait déjà creusé le sujet, sur le ton de l’humour, dans ses courts métrages précédents Troc mort (2017) et Cache-cash (2019). Dans le premier, deux croque-morts doivent échanger, avec ses propriétaires ringards, le butin d’un hold-up qui a remplacé le cercueil dont ils s’occupaient. Et dans le second, trois voyous losers d’âge mur, dont un se réveille d’un AVC, partent sur les traces de leur soi-disant butin collectif caché.



Réalisation Martin Darondeau

photos