MICHEL-ANGE
Le
MICHEL-ANGE


durée : 2H16

VOSTF

Michel-Ange à travers les moments d’angoisse et d’extase de son génie créatif, tandis que deux familles nobles rivales se disputent sa loyauté.
MICHEL-ANGE compte indiscutablement parmi les plus hautes réussites de son auteur. Konchalovsky vise à faire revivre une Renaissance plus authentique que celle qu’on voit habituellement à l’écran, en montrant la splendeur et le raffinement des réalisations artistiques mais aussi le revers de la médaille, le sang versé, la boue, la merde (les immondices jetées par les fenêtres), les matières avec lesquelles travaillent l’artiste. Incarné par Alberto Testone, la ressemblance frappe d’entrée avec le portrait de Daniele da Volterra où Michel-Ange apparaît le teint mat, la barbe fournie, la tête faunesque avec quelque chose de terreux, qui l’éloigne tant de la beauté idéale de son rival Raphaël.
Portrait physique corrélatif d’un portait psychologique fouillé, contradictoire et convaincant, montrant Michel-Ange déchiré entre sa fidélité à sa famille et la conviction qu’elle est composée de parasites, ses nobles ambitions et sa propre cupidité. Positif


DE Andrey Konchalovsky AVEC Alberto Testone, Jakob Diehl, Francesco Gaudiello

RUSSIE/ITALIE - 2020

photos