GLORIA MUNDI
Du 4 décembre au 10 décembre
GLORIA MUNDI

LUNDI MERCREDI VENDREDI 21:00
JEUDI DIMANCHE 15:00
SAMEDI MARDI 18:00

durée : 1h47

Daniel sort de prison où il était incarcéré depuis de longues années et retourne à Marseille. Sylvie, son ex-femme, l’a prévenu qu’il était grand-père : leur fille Mathilda vient de donner naissance à une petite Gloria.
Le temps a passé, chacun a fait ou refait sa vie… 
En venant à la rencontre du bébé, Daniel découvre une famille recomposée qui lutte par tous les moyens pour rester debout. 
Quand un coup du sort fait voler en éclat ce fragile équilibre, Daniel, qui n’a plus rien à perdre, va tout tenter pour les aider.
Guédiguian joue la carte du mélo flamboyant et de son émotion communicative. Il nous éblouit dès sa séquence d’ouverture (la naissance de Gloria hommage à Vie de Péléchian), nous immerge dans le Requiem de Verdi, multiplie les coups de théâtre et fait de Gérard Meylan un taulard gitan, auteur de haïku et rédempteur christique. Il s’interroge sur ce qu’il est convenu d’appeler les liens du sang (Gloria, telle Mathilda [Anaïs Demoustier], a deux pères putatifs) et décoche ses flèches acérées à un « premier de cordée » arrogant et menteur qui se réclame de Macron. Positif


DE Robert Guédiguian avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan

FRANCE - 2019

photos